Santé

Dr GEROMETTA Dominique

Dr ROBIDEL Julie
22, rue de Louviers – 27400 Acquigny
Tél. : 02 32 50 25 09

LE ROY Béatrice
51, rue de Louviers – 27400 Acquigny
Tél. : 02 32 50 21 81 – Fax : 02 32 40 11 08

  • Cabinet BAUMY, CARRERE, SOLIGNI
    38, rue de Louviers – 27400 Acquigny
    Tél. : 02 32 50 23 70
  • BESSE Régine
    38, rue de Louviers – 27400 Acquigny
    Tél. : 02 32 50 28 54

Valerie BONNET-DUPONT et Olivier MAILLARD
38, rue de Louviers – 27400 Acquigny
Tél. : 02 32 25 19 56

STEVENIN Hélène
6 Rue Jeanne D’Arc – 27400 Acquigny
Tel : 06 16 23 35 55

COUILLARD Estelle
6 Rue Jeanne D’Arc – 27400 Acquigny
Tel : 06 22 46 69 84

Défibrillateur

Vous êtes témoin d’un arrêt cardiaque ? La commune met à disposition un défibrillateur.

A quoi sert un défibrillateur ?


Un défibrillateur permet d’améliorer la survie des personnes atteintes d’arrêt cardiaque. En France, on dénombre près de 50 000 morts par an par arrêt cardiaque, soit près de 200 morts par jour. Le taux de survie après arrêt cardiaque est estimé à seulement 2 à 4% en France, contre 20 à 50% aux USA ou dans les pays anglo-saxons, où le défibrillateur automatisé externe (DAE) est déjà à disposition du grand public.

Soucieuse de cette question de santé publique, la mairie a implanté depuis juin 2015 un défibrillateur à la salle Pierre de COUBERTIN cofinancé par GROUPAMA.

L’appareil est accessible au public pendant la période d’ouverture de la salle. Facilement identifiables, remisés dans un boîtier, une pancarte signale sa présence. 

Comment fonctionne un défibrillateur ?

defibrillateurUn défibrillateur fonctionne de manière autonome. Il suffit de suivre les consignes vocales. Il permet, après positionnement des électrodes sur la poitrine, comme indiqué sur l’appareil, d’analyser le rythme cardiaque, et, en cas de battements anarchiques (fibrillations) de délivrer un choc électrique pour tenter de resynchroniser l’activité électrique du cœur.

Qui peut l’utiliser ?

Tout le monde peut utiliser un défibrillateur, même sans formation. C’est simple et il n’y a pas de risque d’erreur. Le jugement ne revient pas à l’utilisateur mais au défibrillateur qui juge de la nécessité de délivrer un choc électrique.

 


Login

Lost your password?